Sortie du 18 juin 2022

Sous les aiguilles de Chabrières

Boucle de 300m de dénivelé-8km-3 heures de marche- 13 participants

Il est 8h 30, à partir du parking après Pomeyret, nous empruntons une piste qui monte tranquillement dans une forêt de pins et de mélèzes. Au bout d’une heure de marche nous comprenons que nous n’avons peut être pas suivi le bon sentier.(Il faut noter que le départ est très mal signalé). Qu’ à cela ne tienne, nous essayons de rejoindre le site de Salados par un agréable sentier. Les arbres nous gratifient de leur ombre et nous ne souffrons pas de la chaleur.

Chemin faisant des trouées permettent d’apprécier des vues superbes sur les cimes acérées des Aiguilles de Chabrières ou sur le lac de Serre Ponçon et les sommets environnants.

Bientôt une large combe infranchissable nous interdit d’aller plus loin. Alors entre pelouses herbeuses et sous-bois nous prenons le chemin du retour. Autour de nous, des vols de papillons, des fleurs à profusion: phalangères blanches, hélianthèmes jaunes, saponaires roses, lys orangés…pas d’animaux sauf un jeune loup, pas effrayé du tout que nous avons aperçu le matin, à quelques mètres des voitures juste avant d’arriver sur le parking.

Il est presque midi lorsque nous rejoignons les voitures. Le soleil commence à cogner fort et nous décidons d’aller faire la pause déjeuner sur les bords du lac de St Apollinaire. Là, un souffle frais est le bienvenu. Comme toujours pause fort sympathique avec profusion de gourmandises: cerises d’Éliane, gâteau à la fraise d’Annie, biscuits de J Pierre et Raymonde, chocolat de Christiane, etc. etc

Merci à nos botanistes J- Pierre et Raymonde qui nous font partager leur savoir exceptionnel.

Merci Éliane pour cette agréable et rafraîchissante randonnée. Merci aux photographes. Les ”Géants de Pierre” ce sera pour une journée moins chaude.

Geneviève

Sortie du 6 juin 2022

Le refuge des Bans 6/06/2022

Lundi 06 juin 2022, dans la Vallouise, 16 participants s’apprêtent à rejoindre le refuge des Bans. Le départ se fait du parking d’Entre-les-Aigues ou Entraigues, ancien hameau situé à 1614m. Le temps est magnifique. Le sentier emprunté, qui longe le torrent des Bans, entre rapidement dans le Parc National des Écrins. II décrit quelques lacets pour prendre de la hauteur. Nous avons alors en ligne de mire les montagnes enneigées et au dessous le torrent qui désormais roule bruyamment en une belle écume blanche. Tout autour de magnifiques cascades descendent des hauteurs. Le sentier continue sa trajectoire en traversant plusieurs ruisseaux qui viennent alimenter le torrent du fond du vallon et que nous franchissons à gué ou sur des passerelles. La végétation est alors luxuriante : myosotis, lin des Alpes, lis de Saint Bruno, lis orangé, géraniums sauvages, asphodèle blanc, etc… Une profusion de couleurs parmi lesquelles le rhododendron est roi. Bientôt nous apercevons le refuge perché sur son éperon rocheux. Une montée soutenue, dans les pierres et barres rocheuses, nous hisse sans encombre et dans un dernier effort jusqu’à notre objectif à 2083m. Ce charmant petit refuge a été construit, en pierre du pays, par l’état à la fin de la guerre. La pause pique-nique, un peu au dessus, nous offre une vue somptueuse sur quelques glaciers au pied des sommets des Bans, des pics des Aupillous, Jocelme et de Bonvoisin. Le pas des Aupillous est le point de passage entre le vallon des Bans et le Valgaudemar. Le retour se fait par le même itinéraire avec un panorama exceptionnel sur le fond de la vallée. Un clafoutis offert par Josiane et des cerises ramassées par Alain et Colette nous régalent à l’arrivée.

Merci à Jean-François et Babeth qui nous ont ravis avec cette belle rando dans un site majestueux.

5h30 de marche – 8km -493m de dénivelé.

Sortie du 28 mai 2022

La Barre des Dourbes – le trou de St Martin 28/05/2022

12 participants-circuit de13 km-6 heures de marche-689 m de dénivelé

La maison forestière du Serre, située à 1,5 km du village des Dourbes, marque le début de notre randonnée. Après une agréable montée en forêt, le sentier grimpe plus sérieusement dans un zone caillouteuse pour atteindre le Pas de la Faye à 1690m d’altitude. C’est un superbe belvédère offrant une vue à 360° . Notre regard s’arrête d’ abord sur les sommets, on reconnaît Les Monges, les 2 cloches de Barles, Le Blayeul, Cheval Blanc, Le Couard ( 1989m). Dans les vallées, on reconnaît entre autres Digne et Tartonne qui fut un lieu de la résistance.

Longeant la crête, à travers une forêt de buis, le sentier nous conduit à l’impressionnant Trou de St Martin. Le soleil passe au travers de cette arche 2 jours par an: le 11 novembre, jour de la St

Martin et le 30 janvier, jour de Ste Martine.Il faudra donc revenir pour vérifier la réalité de ce phénomène!

Face à un paysage panoramique remarquable, nous faisons ici une pause pique-nique. Reprenant notre marche au bord de la crête, nous rejoignons facilement le Pas de Tartonne puis celui de Labaud avant d’amorcer la descente qui a fait souffrir pieds et genoux ( l’occasion d’échanger sur un médicament qui semble efficace: Piasclédine).

Il est 16 heures lorsque nous retrouvons le parking.

Merci Jean-Pierre pour cette très jolie randonnée aux multiples facettes avec ses paysages changeants, ses amples panoramas dans la Réserve Géologique de Haute-Provence.

Sortie du 14 mai 2022

La côte bleue de Niolon au Rouet 14.05.2022

35 participants (dont 14 invités) -13 km – 580m dénivelé – 6h30 de marche

La randonnée de ce samedi 14 mai 2022 était annoncée pour “bons marcheurs” et effectivement ressentie ainsi par de nombreux participants. Mais quel spectacle magnifique cette Côte Bleue !!! Partis de Gap à 6h15, le car nous dépose à Niolon vers 9h. Le temps de se chausser et nous voilà partis sur le sentier des Douaniers à partir de la gare de Niolon, faisant partie de la ligne ferroviaire unique de par son tracé accroché au flanc de la chaîne de l’Estaque. Il fait beau et chaud et nous sommes tout de suite dans l’ambiance avec un paysage de toute beauté. Nous bifurquons bientôt pour une escapade sur un sentier très pentu, bordé de cistes cotonneux, aphyllantes de Montpellier, chênes kermès, centranthes rouges et entouré de collines de calcaire, qui nous conduit juste au-dessous du majestueux fort de Niolon (construit à la fin des années 1880). Nous nous en éloignons pour prendre le sentier en face qui nous offre une vue superbe sur le Frioul et la rade de Marseille. Une pente raide sur un sentier caillouteux nous ramène vers un des nombreux viaducs ferroviaires sous lequel nous passons pour rejoindre le sentier des Douaniers. La suite est une succession de montées et descentes, avec vue panoramique, dans de gros rochers escarpés (et parfois glissants…) parmi la garrigue, agrémentée de pins d’Alep, jusqu’à trouver un coin repas époustouflant face à Cap Méjean. Après ce court moment de repos si bénéfique, nous plongeons sur le port de Méjean, puis par des ruelles alternant montées, descentes et escaliers vers les ports de Figuières, la Redonne…. Pour finir, une descente de 90 marches d’escalier suivie de 128 à monter et nous voilà au Rouet. Un peu plus tard nous rejoignons le car pour un retour sur Gap.

Un grand merci à notre pilote Jean-Pierre, à Monique serre-file, à la gent masculine si efficace et bienveillante, les photographes et bien sûr un grand merci à vous tous adhérents de Rando- Rambaud et invités pour votre participation, persévérance, dynamisme et bonne humeur sur cette rando sportive.

Huguette 

Sortie du 1 mai 2022

La Roche des Arnauds – Les Baux 1er mai 2022

300 m de dénivelé 3h30 de marche 9,7km

Une fort agréable balade en boucle sur les hauteurs de la Roche des Arnauds, sous un beau soleil et une température dont on apprécie la tiédeur.

Nous sortons du village, quittons le goudron pour un petit sentier bien ombragé qui court le long d’un canal peuplé de petits poissons. Rapidement nous atteignons le Petit Buëch, ce torrent sauvage échappé des montagnes de Rabou, puis une ancienne distillerie de lavande.

L’itinéraire se poursuit par la traversée (pas aisée pour tout le monde!) du torrent par deux ponts sécurisés: l’un par un câble, l’autre par une barrière métallique. Nous prenons de l’altitude et profitons d’un paysage changeant. Le sentier nous amène au cœur du hameau des Bas Baux puis des Baux.Un lieu calme nous accueille pour la pause déjeuner avec vue sur le lac Peyssier, la montagne de Céüse, la montagne de Charance, le Pic de Bure, les cabrettes des Roux: ces pylônes de téléphérique qui permettaient de transporter les grumes de bois de la montagne vers la vallée.

Avant de revenir vers La Roche des Arnauds, nous passons par les ruines de l’ancien château et sa tour que “les Amis de la tour de La Roche” sont en train de mettre en valeur.

De ce promontoire, magnifique vue sur le village et ses environs.

Merci Noëlle et Alain pour cette randonnée aux multiples ambiances et aux nombreux points de vue, merci à Jean-Pierre serre file, aux photographes et à tous les participants.

Culturicimes, la médiathèque autrement

Dans un but de développer un accès égalitaire des  populations aux
services numériques, la BDP (bibliothèque départementale de prêt)  a
développé un site:  Culturicimes, accessible à partir du lien :
https://culturicimes.fr.

Véritable bibliothèque à domicile, ce site  donne accès à de multiples
services, de manière simple et intuitive; il permet  la consultation ou
le  téléchargement d’ une large variété de contenus: presse, vidéos,
jeux, livres, patrimoine numérisé, etc.
Il est mis gratuitement à disposition des bibliothèques et de leur public.

Pour y accéder , il vous suffit de venir retirer une carte auprès de la
bibliothèque de Rambaud, ouverte tous les samedis de 17h30 à 18h30.
Cette possibilité est ouverte à tous, que vous soyez fidèle à notre
bibliothèque locale ou non.

À noter que collaborant avec la BDP par la signature d’une convention, 
la mairie de Rambaud est partenaire de cette médiathèque numérique ,
accessible partout 24/24 et 7/7.

L’équipe des bénévoles de la bibliothèque locale espère  vous
rencontrer  prochainement.

Bonnes lectures ou bonne connexion aux milliers de contenus qui vous
sont proposés.

Bien cordialement

Sortie du 10 avril 2022

Parcours du cœur 10.04.2022

Un bon nombre d’entre nous a participé au Parcours du cœur à Charance. Marche nordique, ou marche de 2h  . 

Puis  danse  du groupe Apache Moutain, 3 chansons de notre Rambaudin Stephan Orcière, et conseils de premiers secours par les cardiologues présents.

Sortie du 20 mars 2022

Puy Sanières 20.03.2022

La rando de ce dimanche 20 mars 2022, 1er jour du printemps, nous conduit vers le village de Puy-Sanières signifiant “un lieu élevé couvert de plantes marécageuses”. Nous partons du hameau des Bouteils,1200m d’altitude. Un vent frisquet nous surprend, mais il en faut bien plus pour entamer le moral de 24 randonneurs motivés. Nous empruntons une route forestière que nous quittons peu après afin de découvrir un lieu bucolique à souhait, l’Écluse, petit étang bordé de saules centenaires. De là, nous grimpons par le sentier des Fontaines en sous bois et rejoignons la piste forestière de la Pinée qui monte paisiblement sous le Mont Guillaume. À la pause casse-croûte, le soleil nous boude définitivement et le vent nous amène quelques giboulées passagères. Bientôt, malgré le temps gris, nous contemplons un point de vue magnifique sur le lac de Serre- Ponçon. Plus haut, depuis l’aire de départ des parapentes, notre horizon s’élargit vers Saint- Apollinaire et les Aiguilles de Chabrières. Plus loin, un aller et retour vers le Belvédère de la Para (alt 1697 m) nous permet de surplomber Embrun et son plan d’eau, le cône de déjection de Boscodon, le Pont de Savines, les Orres, Puy Saint-Sauveur, le Morgon, Crévoux… L’arrêt pique-nique, dans un coin abrité , avec partage de douceurs, nous requinque. La route forestière du Mont Guillaume, enneigée au départ, nous descend vers Puy Saint Eusèbe, au sein d’une remarquable forêt de mélèzes laissant la place, plus bas, aux pins, puis arrivée aux voitures.

Merci à Roland et Marie-Hélène pour cette belle rando facile qui a permis à tous de papoter agréablement…

Circuit 14km500- 500m D- 5h de marche

Sortie du 6 mars 2022

Saulce Vieille Lardier Valença 6 mars 2022

21 participants-  14 kms-  450 m de dénivelé- 5h30 de marche 

Dans la fraîcheur matinale, nous partons de La Saulce et empruntons un sentier qui grimpe dans les marnes profondément ravinées (dites en ”dos d’ éléphants” nous a dit Hélène).

Entre chênes et genêts, il nous conduit à la tour de Saulce vieille qui domine le village. Construite au XIIème siècle, elle avait pour but de surveiller la voie romaine reliant l’Occitanie à la Plaine du Pô. Les efforts de la montée sont récompensés par le panorama sur la vallée de la Durance et sur les sommets environnants dont nous profitons avant la descente un peu raide vers la Saulce.

Nous empruntons ensuite l’ancien chemin de Lardier et passons devant l’oratoire St Marcellin, à l’emplacement d’un ancien prieuré. Un bon sentier bordé de murets en pierres sèches, nous conduit jusqu’au paisible village de Lardier.

 Il est presque 13 heures et arrive la pause déjeuner près d’une cabane de pierre où une jolie vue nous attend. La descente vers le plan de Lardier se fait tout d’abord à travers le sous bois où pointent les premières hépatiques puis en longeant les vergers et l’ancien canal de Ventavon. Par la route nous rejoignons le parking.

Merci Eliane pour cette agréable randonnée dans un paysage changeant. Merci aux messieurs qui ont apporté leur aide dans les passages difficiles. Merci aux photographes et à Huguette ”serre file”.

Sortie du 20 février 2022

Raquettes à Céüse le 20.02.2022

Boucle de 8km- 470m de dénivelé- 4h de marche -12 participants dont 2 invités Nicole et Roland.

Ce dimanche 20 février 2022, le manque de neige sur le Puy de Manse nous contraint d’opter pour un autre massif afin de profiter d’une rando raquettes. Nous voilà donc partis pour Céüse plus propice à cette activité. La neige n’est pas en quantité abondante, mais elle nous permet de chausser les raquettes. Le soleil en revanche est bien au rendez-vous, il nous réchauffe rapidement et nous accompagne toute la journée.

Depuis le bas de la station, 12 randonneurs s’élancent pour une montée soutenue jusqu’au téléski d’Aiguebelle. Puis nous poursuivons sans difficulté jusqu’au marais de Raux et après un petit effort, la récompense d’une vue magnifique avec en arrière-plan les massifs des Monges, de Lure, du Mont Ventoux, et plus près Ste Croix, Céüsette, la montagne d’Aujour ; en contrebas les cols de Foureyssasse et des Guérins et le village de Curbans.

Une pause pour savourer le spectacle et nous redescendons vers le torrent d’Aiguebelle que nous suivons jusqu’à trouver, à l’abri d’un gros rocher, un accueillant coin pique-nique, notre moment de partage toujours convivial.

Une heure de répit et nous reprenons notre rando, de descentes en montées, vers le haut du téléski du Torrent puis celui du Marseillais. La vue sur le plateau de Bure et sur le Vieux Chaillol est à couper le souffle. De là, la neige se faisant plus rare, nous entamons une descente délicate mais néanmoins sans encombres jusqu’aux voitures.

Les participants ont apprécié cette belle journée ensoleillée. Merci aux photographes et à Huguett .